facebook

SPECTACLES :

Ciné Spectacles (Opéras et Ballets du Royal Opera House)

  • LA FLÛTE ENCHANTÉE -
    Octobre -
    Compositeur : Wolfgang Amadeus MOZART
    Mise en scène : David McVICAR
    Interprètes : Mauro Peter, Siobhan Stagg, Roderick Williams
    Chanté en allemand avec sous-titres français
    Durée approximative : 3h10 (dont un entracte)

    Jeudi 12 Octobre à 19h
    Samedi 14 Octobre à 14h30


    La production classique de David McVicar prend en compte à la fois la gravité et les éléments de comédie de l’ouvrage de Mozart. Elle transporte les spectateurs dans un univers fantastique d’animaux qui dansent, de machines volantes et de cieux étoilés éblouissants. Les décors fournissent une toile de fond féerique à la partition kaléidoscopique de Mozart, que ce soit pour les coloratures pyrotechniques de la Reine de la Nuit, les duos d’amour lyriques de Tamino et Pamina ou les chansons enjouées aux accents populaires de Papageno.

  • LA BOHÊME -
    Novembre -
    Compositeur : Giacomo PUCCINI
    Mise en scène : Richard JONES
    Interprètes : Michael Fabiano, Mariusz Kwiecien, Nadine Sierra
    Chanté en italien avec sous-titres français
    Durée approximative : 2h35 (dont un entracte)

    Jeudi 16 Novembre à 19h
    Samedi 18 Novembre à 14h30


    Richard Jones, le metteur en scène au parcours jalonné de succès (Boris Godounov, Il trittico), emmène une nouvelle production de La bohème de Puccini. Irrésistible mélange de comédie enjouée et de tragédie passionnée, l’opéra est centré sur les vies d’un groupe de jeunes artistes qui mènent une vie de bohème dans le Paris du XIXe siècle. Jones apporte l’acuité caractéristique de son regard à ce classique cher au coeur du public, sur la toile de fond spectaculaire et stylisée des décors 1850 de Stewart Laing.

  • ALICE AU PAYS DES MERVEILLES -
    Décembre -
    Compositeur : Joby TALBOT
    Chorégraphie : Christopher WHEELDON
    Durée approximative : 2h50 (dont deux entractes)

    Jeudi 7 Décembre à 19h
    Samedi 9 Décembre à 14h30


    Alice au pays des merveilles de Christopher Wheeldon a fait irruption sur scène en 2011 dans une explosion de couleurs, de magie scénique et de chorégraphies inventives et recherchées. La partition de Joby Talbot combine des univers sonores contemporains et des mélodies entraînantes qui évoquent les musiques des ballets du XIXe siècle. Les créations visuelles stupéfiantes et follement imaginatives de Bob Crowley font appel à des marionnettes, des projections et bien d’autres idées qui confèrent une merveilleuse crédibilité au Pays des merveilles.

  • CASSE-NOISETTE -
    Décembre -
    Compositeur : Piotr Illitch TCHAIKOVSKY
    Chorégraphie : Peter WRIGHT (d’après Lev IVANOV)
    Durée approximative : 2h15 (dont un entracte)

    Jeudi 28 Décembre à 19h
    Samedi 30 Décembre à 14h30


    La production quasi insurpassable de Peter Wright pour The Royal Ballet figure parmi les versions les plus intemporelles et enchanteresses de Casse-Noisette. Avec ses décors festifs, ses flocons de neige qui dansent et toute la féérie de sa scénographie, le ballet monté par Lev Ivanov en 1892 est devenu le divertissement de Noël par excellence, et la musique somptueuse et sucrée de Tchaïkovski est la plus reconnaissable de toutes les partitions de ballet.


  • RIGOLETTO -
    Février -
    Compositeur : Giuseppe VERDI
    Mise en scène : David McVICAR
    Interprètes : Dimitri Platanias, Lucy Crowe, Michael Fabiano
    Chanté en italien avec sous-titres français
    Durée approximative : 2h45 (dont un entracte)

    Jeudi 8 Février à 19h
    Samedi 10 Février à 14h30


    La production de David McVicar souligne la cruauté qui règne à la cour de Mantoue. Des courtisans richement vêtus s’adonnent à toutes sortes d’excès orgiaques au son des danses enjouées et entêtantes composées par Verdi. Parmi les grands moments musicaux de l’opéra figurent le bouillonnant air « La donna è mobile », où le Duc fanfaronne et dénigre les femmes, les ravissants et plaintifs duos de Gilda avec Rigoletto et le Duc, et le sublime quatuor du troisième acte où les voix s’entrelacent merveilleusement tandis que le récit approche de sa bouleversante conclusion.

  • TOSCA -
    Mars -
    Compositeur : Giacomo PUCCINI
    Mise en scène : Jonathan KENT
    Interprètes : Adrianne Pieczonka, Joseph Calleja, Gerald Finley
    Chanté en italien avec sous-titres français
    Durée approximative : 3h (dont deux entractes)

    Jeudi 1er Mars à 19h
    Samedi 3 Mars à 14h30


    La production de Jonathan Kent pour The Royal Opera capture les troubles politiques qui secouaient Rome en 1800. Scarpia, le chef de la police – et l’un des plus vils méchants du répertoire – traque et torture impitoyablement les ennemis de l’état. La musique sombre et démoniaque qui le caractérise contraste avec les épanchements mélodiques des deux amants idéalistes, Tosca et Cavaradossi, qui expriment leur passion dans des airs sublimes comme « Vissi d’arte » et « E lucevan le stelle ».




  • LE CONTE D HIVER -
    Avril -
    Compositeur : Joby TALBOT
    Chorégraphie : Christopher WHEELDON
    Durée approximative : 3h (dont deux entractes)

    Jeudi 5 Avril à 19h
    Samedi 7 Avril à 14h30


    Christopher Wheeldon, Associé artistique du Royal Ballet, a créé son adaptation du Conte d’hiver, la dernière grande pièce romantique de Shakespeare, pour The Royal Ballet en 2014. Dans le sillage du succès d’Alice au pays des merveilles, Le Conte d’hiver a recueilli des suffrages enthousiastes lors de sa création, applaudie aussi bien par la critique que par le public pour son récit intelligent, distinctif et d’une grande puissance émotionnelle, raconté par le biais de danses ravissantes. Il est désormais considéré comme un classique du ballet moderne.

  • CARMEN -
    Avril -
    Compositeur : Georges BIZET
    Mise en scène : Barrie KOSKY
    Interprètes : Anna Goryachova, Francesco Meli, Anett Fritsch, Kostas Smoriginas
    Chanté en français avec sous-titres français
    Durée approximative : 3h20 (dont un entracte)

    Jeudi 19 Avril à 19h
    Samedi 21 Avril à 14h30


    Carmen est l’ouvrage le plus connu du compositeur français Georges Bizet et l’un des opéras les plus célèbres de tout le répertoire. Créée à l’origine pour l’Opéra de Francfort, la production extrêmement physique de Barrie Kosky jette un regard neuf sur cet ouvrage à la popularité jamais démentie. Ce metteur en scène australien est l’un des plus demandés dans le domaine lyrique, et ses débuts au Royal Opera dans Le Nez de Chostakovich en 2016 ont ravi le public et la critique. Pour Carmen, il a concocté une version tout sauf traditionnelle, incorporant des pages écrites par Bizet pour l’opéra mais rarement interprétées, et donnant une nouvelle voix au personnage central éternellement fascinant du drame.

CinExpo (Expositions sur grand écran)