15ème édition

Du vendredi 23 mars au dimanche 1er avril 2018

Les invités de la Caravane

Postée le : sam. 10 mars

Découvrez tous les invités présents lors du festival !

Michel Amarger

Journaliste critique de cinéma, formateur Médias France, il réalise depuis plusieurs années des reportages et des émissions de cinéma. Auteur d’ouvrages sur le 7ème art, il collabore à diverses publications et à des éditions numériques. Il est cofondateur du réseau informatique Africiné et de la Fédération Africaine des Critiques de Cinéma. Il coordonne la revue audiovisuelle Awotélé dont il est l’un des initiateurs.

 

Jean-Yves Augel

Jean-Yves Augel s’intéresse de longue date à l’art africain ancien et contemporain. Commissaire d'expositions et collectionneur, c'est un habitué des musées, des galeries, des salles de ventes, des défilés de mode, des ateliers d’artistes et de stylistes. Il a constitué au fil du temps un remarquable ensemble, objet d'expositions régulières : masques, sculptures, peintures, tentures, parures, robes...

 

Meryam Bakouche

Elle est lauréate du conservatoire national d'art dramatique à Casablanca et de l'institut supérieur de journalisme et d'information à Casablanca également. Parmis les long-métrages auxquels elle a participé récemment, on peut citer : Hayat de Raouf Sebbahi, A Mile in my Shoes de Said Khallaf, La Lune Rouge de Hassan Benjelloun et Ben X de Mohamed El Younsi.

 

Sherif El Bendary

Né au Caire en 1978, Sherif El Bendary est diplômé de l'Académie des Arts et du Cinéma en 2008, section Réalisation. Il y enseigne par ailleurs depuis 2009. Il a réalisé de nombreux sujets d'actualité pour Al Jazeera Documentary Channel en Egypte et en Mauritanie. Ali, la Chèvre & Ibrahim est son premier long métrage.

 

Simplice Ganou

Ce réalisateur et scénariste burkinabè a travaillé comme éducateur avec les enfants de la rue. Il intègre le Master de Réalisation Documentaire à l'Université Gaston Bergé de Saint Louis du Sénégal en 2010. Il y a réalisé un court métrage documentaire : Un peuple, un bus, une foi, son film de fin d'études. En 2017, il réalise Le Koro du bakoro, naufragés du Faso (doc, 78') qui remporte le Tanit d'Or aux JCC 2017 en Tunisie.

 

Anne Grosfilley

Anne Grosfilley est docteur en anthropologie, spécialisée dans le textile et la mode en Afrique. Consultante pour des entreprises et des créateurs, commissaire d’exposition, elle participe régulièrement à des projets d’envergure internationale (Festival des Arts Nègres à Dakar en 2010, Grand Palais Paris en 2016). Lauréate du Millenium Award en Angleterre pour son projet de faire découvrir l’Afrique à travers son patrimoine textile, elle transmet son approche artistique et pédagogique en milieu scolaire et universitaire. Elle a publié Afrique des textiles (Edisud, 2004), Textiles d’Afrique, entre tradition et modernité (Point de vues, 2006), Abécédaire du wax (Grandir, 2015) et Wax & Co (La Martinière, 2017).

 

©Samuel Zeller

Shyaka Kagame

Originaire du Rwanda, Shyaka Kagame est né en 1983 à Genève (Suisse). Diplômé en sciences politiques, il s'initie au cinéma du réel dès 2009 en tant qu'assistant réalisateur sur différents films. En 2017, il réalise son premier long métrage documentaire, Bounty.

 

Amazigh Kateb

Amazigh Kateb est un artiste algérien né en 1972 près d'Alger. Il est fondateur, chanteur, et auteur-compisiteur du groupe "Gnawa Diffusion" créé en 1992 à Grenoble. Avec son groupe, il enregistrera quelques six albums, sans compter les nombreuses collaborations avec d'autres artistes comme Idir, Imothep, Manu Chao, Dub Inc, etc... Il aura également d'autres expériences, théâtrales et cinématographiques dont "Mohamed prends ta valise", "Le poète comme un boxeur", "Salut cousin", "L'Oranais". "Maintenant ils peuvent venir" est le premier "vrai" film d'Amazigh Kateb puisqu'il y joue un des rôles principaux aux côtés de Rachida Brakni... Un vrai tournant !

 

Loci Hermann Kwene

Après des études en sciences juridiques et politiques à l'Université de Ouagadougou d'où il sortira avec une maîtrise en droit des affaires, Loci Hermann Kwene se spécialise en réalisation de documentaire de création à l’Université Gaston Berger au Sénégal. Il reçoit en parallèle une formation de scénariste au Centre National de la Cinématographie Malienne à Bamako au Mali. Depuis 2016, il est le directeur des affaires juridiques et du contentieux du Fonds de développement culturel et touristique.

 

Binda N'Gazolo

A la croisée des chemins, ceux de la tradition BETI de son Cameroun natal et ceux de l’implosion des grandes métropoles Africaines. Binda N’Gazolo a appris à conter, comme on apprend à marcher. Conteur, comédien et metteur en scène, il puise son inspiration dans l’existence afin de partager les expériences que la vie recèle.  Il est également doubleur sur le film Aya de Yopougon.

 

Alfie Nze

Né à Ekwe, un village de l'État d'Imo, au Nigeria, en 1972, après avoir étudié à Lagos à l'Institut national des arts de Yaba, Alfie s'installe en Italie en 1990. Auteur, acteur, metteur en scène et cinéaste, il travaille au Teatro del 900 de 1999 à 2005. Granma, co-réalisé avec Daniele Gaglianone est son deuxième court-métrage.

 

Jean Odoutan

De 1983 à 1995, il joue dans de nombreux films comme Marche à l'ombre de Michel Blanc, Le Banquet de Marco Ferreri ou encore L627 de Bertrand Tavernier. Puis, en 1992 il passe de l'autre côté de la caméra, tout d'abord comme assistant réalisateur sur Dien Bien Phu de Pierre Schoendoerffer, pour ensuite passer à la réalisation proprement dite.

 

Adama Roamba

Issu d’un stage à la télévision nationale du Burkina Faso, il se perfectionne comme assistant auprès de cinéastes, tels que Dany Kouyaté, Gaston Kaboré. En 2003, il continue ses études au CLCF (Conservatoire Libre du Cinéma Français à Paris). Depuis, il enchaîne les tournages de documentaires et courts métrages qui lui valent de nombreux Prix. Depuis 2007, il a également produit et réalisé plusieurs séries.

 

Estelle Robin You

Estelle est productrice et gérante des Films du Balibari, société de production indépendante basée à Nantes et Lyon. Ses productions ont été sélectionnées dans divers festivals parmi lesquels Hot Docs (Toronto), Visions du réel (Nyon), Cinéma du Réel (Paris), IDFA (Amsterdam) et diffusées sur France Télévisions, ARTE, ZDF, ORF, YLE, SVT… Village Without Women de Srdjan Sarenac, La Mer est mon Royaume de Marc Picavez, Comme des lions de Françoise Davisse, Winter Buoy de Frida Kempff, Ouaga Girls de Theresa Traore Dahlberg ont enrichi une ligne éditoriale résolument tournée vers l'humain, avec un regard artistique exigeant et citoyen.

 

Catherine Ruelle

Journaliste politique et critique de cinéma, elle a créé, en 1983, et animé sur RFI l’émission hebdomadaire « Cinéma d’aujourd’hui, cinéma sans frontière », consacrée au cinémas d’auteur du monde entier. Avec l’association Racines, créée en 1980, elle a initié et organisé des festivals cinématographiques dont le premier festival consacré au cinéma afro-américain en 1980 et les Rencontres des Cinémas du Monde Noir.

 

Halidou Sawadogo Pagnagde

Halidou Sawadogo Pagnagde est né le 31 décembre 1955 à Boulsa au Burkina Faso. C’est à la faveur d’une série télé, Vis à Vis du réalisateur Abdoulaye Dao, qu’il s’est révélé au cinéma. Avec aujourd’hui plusieurs films à son actif, Halidou Sawadogo joue son premier long métrage en 1996 dans le film Silmande de Pierre Yameogo. Il est ainsi engagé sur plusieurs téléfilms et séries télés en tant qu’acteur principal. Il tourne avec le réalisateur Adama Roamba, dans la série Celibatorium et en 2016 dans La Forêt du Niolo du même réalisateur.

 

©Eloi Sessou

Eloi Sessou

Le travail de l’Ivoirien Eloi Sessou s’inscrit dans un mouvement passionnant de la mode africaine moderne. La patte d’Eloi se caractérise par un mariage entre des détails africains, tels que les colliers massaïs,les perles locales,les tissages traditionnels et la mode occidentale des années 50 à nos jours. Tout au long du parcours qui l’a conduit à devenir créateur de mode, Eloi a pris conscience du fait que les femmes africaines ont une façon bien à elles de porter tissus, bijoux et broderies. Il explore ces formes d’expression culturelle à travers sa propre vision créative de la mode.

 

Abdellatif Targhaoui

Abdellatif Targhaoui est un conteur d’origine marocaine. Ces contes fusent comme des flèches tirées d’un arc-en-ciel. Ils font mouche à tous les coups, pour toucher là où ça fait rire. Ces contes fous, vous apostrophent, vous bousculent, vous régalent. Ils se dégustent comme un verre de thé à la menthe brûlant.

 

Clara Vuillermoz

Née en 1982 dans le Jura. Après une année d’étude en Afrique du Sud, diplômée de l’IEP de Lyon et d’un DESS de réalisation-production de documentaires à Strasbourg, Clara Vuillermoz effectue plusieurs missions dans la production audiovisuelle dont une année chez Roche productions, avant de rejoindre Cocottesminute productions en 2006. Après un passage par la réalisation (Le sexe de mon identité, France 3), elle se consacre depuis 2012 à des projets documentaires comme productrice. En décembre 2014, cocottesminute productions obtient le prix procirep du meilleur producteur français. Basée à Lyon toujours, elle est désormais productrice aux côtés d’Estelle Robin-You aux Films du Balibari (Nantes), société associée à Point du Jour (Luc Martin-Gousset, Paris). Parmi ses dernières productions, le multi-primé L’arbre sans fruit d’Aicha Macky, Voyage en Anatolie de Bernard Mangiante.